Suivi de la pousse de l'herbe bio en Avesnois (05.04.2022)

La mesure zéro a bien été réalisée le 11 mars, sur la plupart des sites mesurés. Un site s’est ajouté à notre base de données, il s’agit d’une exploitation à Sains du Nord. Ce sont donc 13 sites que nous suivrons cette année pour la pousse de l’herbe.

Les pousses du début de saison

Voici la moyenne des résultats des mesures faites depuis le 11 mars.

Résultats msures.jpg

Somme des températures

Au 04 avril, la somme des températures était de 432°Cj, quand, à la même période en 2021 la somme était de 406°Cj. Les 10 jours de beau temps courant mars, avec des températures supérieures à la moyenne de saison, laissait présager un bon démarrage de pousse de l’herbe. En revanche, le temps sec d’une part et la chute des températures qui a suivi d’autre part, ont nettement ralenti la pousse. La semaine à venir s’annonce plus favorable pour l’herbe :

  • Une pluviométrie plus rassurante vis-à-vis du retard pris depuis la fin de l’hiver

pousse herbe 2.jpg

  • Des températures plus douces en journées mais aussi la nuit (à voir fin de semaine ?)

D’après la somme des températures et avec les prévisions météo, le tableau suivant permet d’estimer le moment de fin de transition alimentaire. Pour une précocité intermédiaire des prairies, nous estimons à 15 à 20 jours le temps nécessaire pour atteindre un plein pâturage (600°Cj)

pousse herbe.jpg

La somme de températures est un repère intéressant mais les constations de pousse sur votre exploitation ainsi que vos pratiques de pâturage (surfaces pâturées) sont nécessaires pour l’estimation/la confirmation du début du plein pâturage.

Le calcul pour votre exploitation

Exemple : A 50 kg de pousse/jour/ha (atteint généralement fin avril) :

- 50/17 kg MSI/jour/vache* (moyenne Matière Sèche Ingérée) = je nourris 2,94 vaches sur 1 ha

- 1 ha/2,94 vaches = Besoin de 34 ares par vache

Pour un troupeau de 40 vaches, il me faut 13,6 ha (40 x 34 ares) de disponibles pour la période à 50 kg de pousse.

*valeur indicative à adapter en fonction de votre troupeau et vos pratiques de pâturage

La recommandation : Si la pousse n’est pas suffisante à la tenue d’un pâturage régulier nous vous recommandons de maintenir une bonne complémentation à la table et de ne surtout pas accélérer votre tour de pâturage (ne pas tourner plus vite sur les parcelles, ne pas agrandir les parcelles), pour le pas pénaliser la future pousse.

Capture d’écran 2021-04-02 172509.jpg